CHERCHER >>
 

   
 
> La santé / Toxicité / Toxicité chronique
Toxicité chronique

La toxicité à doses répétées d’une substance chimique est évaluée de façon normalisée par expérimentation sur des animaux de laboratoire (on parle de tests in-vivo). Le potentiel cancérogène ainsi que les effets sur la reproduction (études sur la fertilité et sur le développement) sont ainsi évalués.


Le développement de méthodes faisant appel aux techniques de biologie moléculaire , a permis de s’affranchir de certaines expérimentations animales. On peut ainsi déterminer, en première approche, le potentiel mutagène d’une substance par un test in vitro ; de la même façon plusieurs tests in vitro permettant de mesurer le pouvoir « oestrogénique » d’une substance ont récemment été mis au point.


Au terme de ces études, une dose sans effet observable (NOAEL) peut être fixée. Elle correspond à la dose maximale n'entraînant pas d'effet adverse statistiquement significatif par rapport au groupe témoin chez les espèces testées (au moins deux mammifères). Afin de transposer ces valeurs à l’homme des facteurs de sécurité sont appliqués aux valeurs obtenues expérimentalement, en divisant la NOAEL, selon le cas, par 1 ou plusieurs facteurs 10. Pour les effets très sévères (par exemple, les risques de cancers) on applique un facteur pouvant aller jusqu’à 1000.


 L’ensemble des tests réalisés permet de fixer la Dose Journalière Admissible ou Acceptable (DJA) qui indique la quantité de produit qu’un être humain peut ingérer quotidiennement pendant sa vie entière sans danger pour sa santé.